Techno Parc IPD/AOS : jardin biologique et champ de moringa et d’arténesia

L’Institut Panafricain Pour le Développement Afrique de l’Ouest et Sahel (IPD-AOS), a pour mission d’œuvrer pour la promotion d’un développement intégré, participatif et durable des populations rurales et urbaines. Il fait du terrain la référence constante de toutes ses activités. Sa direction régionale Afrique de l’Ouest et Sahel est situé à Ouagadougou au Burkina Faso avec à sa tête Dr Sylvestre OUEDRAOGO.

Ce dernier a mis en place un techno parc composé d’un jardin biologique de plus d’un hectare et d’une plantation de pieds de moringa et d’arténesia. Ce projet initié par le Directeur Régional vise à faire de l’IPD-AOS un terrain d’expérimentation pour ses étudiants et les acteurs du développement.

Dans le cadre du Projet d’Appui aux Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire en Afrique (PA-EESSA) de l’IPD-AOS, l’exploitation du jardin biologique a été confié à l’association la saisonnière et l’association Women For Ever courant mois de juillet 2018. Les responsables de ces associations sont respectivement Mme SEDGHO Sophie et Mme ZOUNGRANA/SODERE Elise.

Notons que le PA-EESSA a pour objectifs de renforcer les capacités managériales des entreprises africaines de l’ESS (au cours d’ateliers régionaux de formation), mettre à la disposition des entreprises africaines de l’ESS un service international d’appui à travers la plateforme virtuelle du Laboratoire ([ www.laboress-afrique.org]) et assurer la maintenance et le développement du site web ESS.

Le jardin biologique servira non seulement à l’exploitation des deux associations en maraicher culture mais également aux étudiants agronomes de l’IPD-AOS et aux chercheurs pour leurs expérimentations.

Jardin biologique et champ de moringa et d’arténesia

Quant à la plantation de moringa et d’arténesia, elle a été faite avec l’appui de Dr Placide SEKONE, spécialiste du moringa. L’objectif visé par le Directeur régional est de faire des expérimentations avec toutes les composantes du moringa.
Allons à la découverte de cette plante avec Dr SEKONE.

Dr. SEKONE

Qu’est-ce que le moringa ?
Le moringa oleifera ou encore l’arbre de vie est un arbre natif des plaines himalayennes de l’Inde mais désormais répandu dans l’ensemble des zones tropicales. Cette plante peut se développer dans les conditions climatiques hostiles, ce qui lui a valu le surnom d’arbre de vie. Il est facile à cultiver, bon marché et très riche en vitamine. Le moringa n’a pas de taux de toxicité.

Quels sont les bienfaits du moringa ?
Il est riche en nutriments, antioxydants et autres. L’arbre entier est considéré comme comestible. En effet, ses jeunes gousses et les feuilles sont utilisées comme légumes. Il peut également être utilisé pour la purification de l’eau ou comme plante médicinale. Le moringa est utilisé dans la lutte contre la malnutrition.

Ses vertus nutritionnelles
Elles sont nombreuses. Le moringa bio est compos é de 30% de protéines et à 15% de fibres. Il contient également des phytonutriments, de la vitamine A, C et E, des minéraux comme le magnésium, le potassium, le fer, le calcium et des acides aminés.

Ses vertus sur la santé
Le moringa est un grand allié dans la prévention de diverses maladies chroniques comme les troubles cardiovasculaires, le diabète, les cancers…
Dans certains pays les feuilles de moringa sont traditionnellement utilisées pour soigner les inflammations et les plaies. La plante contient par ailleurs de nombreuses substances permettant d’apaiser les douleurs, de lutter contre la fatigue, d’entretenir la masse musculaire, de renforcer les articulations et de stimuler le système immunitaire. Il contribue à réduire le niveau de mauvais cholestérol dans l’organisme et à traiter l’hypertension artérielle. Le moringa joue également un rôle important dans la prévention de l’athérosclérose, des accidents vasculaires cérébraux et des troubles coronariens.

Ses vertus cosmétiques
Que l’on utilise ses feuilles (idéales pour les cheveux secs), ou ses graines (qui produisent une huile ultra nourrissante), il demeure un excellent atout beauté.
Comment, on peut développer le moringa et permettre à un plus large public de l’utiliser ?
Il est très facile de développer le moringa car il ne nécessite pas un entretien particulier. A la plantation il faut enrichir le sol de fumier organique et l’arrosé de temps en temps. Et, en plus il est agro forestier c’est-à-dire que l’on peut mettre d’autres cultures au pied du moringa.

Quels sont les règles à respecter dans la plantation du moringa ?
Tout dépend de ce que l’on veut. Pour obtenir les feuilles de moringa, il faut un espacement d’un mètre entre les plantes et pour les fruits, il faut un espacement de deux à trois mètre.

Comment faire pour garder les valeurs nutritionnelles du moringa ?
Pour conserver les vitamines, le séchage à l’ombre est hautement recommandé car certaines de ses vitamines sont allergiques au soleil et aux rayons ultras violets.
Pour sa préparation, il faut le mettre en fin de cuisson pour conserver l’intégralité des vitamines.

Pour Dr SEKONE, le moringa est une « alternative très sérieuse pour la santé publique et l’eau potable au Burkina Faso ».

Jardin Bio IPD/AOS

Le techno parc de l’IPD-AOS est désormais une réalité pour le grand bonheur de l’équipe, des étudiants et des chercheurs qui y trouveront un espace pour leurs expérimentions.

SANA Safiatou
Communicatrice Pour le Développement
Assistante Technique, PA-EESSA, pôle Ouaga

Suivez-nous

Retrouvez nous sur les résequx sociaux


Lettre d'information

Inscrivez-vous pour recevoir par email les infos