Projet d’appui aux entreprises de l’économie sociale et solidaire en Afrique (PAEESS-A) : les techniques de recherche de financement dévoilées aux bénéficiaires

Les leaders des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) soutenus par le PAEESSA ont vu leurs capacités renforcées en technique de recherche de financement. Cette session de formation qui est la troisième et dernière étape de l’an deux du projet s’est tenue du 21 au 24 Mai 2019 à Ouagadougou. Plusieurs thèmes ont été traités pour permettre aux participants de maîtriser les techniques qui leur faciliteront les recherches de financement.

C’est un secret de polichinelle que plusieurs associations et institutions souffrent de manque financement. Les ressources financières se faisant ainsi rares, le Projet d’appui aux entreprises de l’économie sociale et solidaire en Afrique (PAEESSA) a trouvé opportun d’outiller ses bénéficiaires en techniques de recherche de financement. « Le constat que nous avons fait au niveau des entreprises de l’économie sociale et solidaire que nous appuyons est qu’elles manquent de connaissances en matière de recherche de financement. C’est ainsi que nous avons proposé ce module de formation pour leur permettre de découvrir les techniques efficaces et pratiques de recherche de financement » mentionne Madame Sylvie Emmeneger, responsable du projet PAEESSA, pole de Ouagadougou.

Cette session de formation succède aux deux autres qui ont porté respectivement sur ¨Organisation et gestion d’une entreprise ESS¨ et ¨les techniques de promotion des produits ESS¨. De ce module sur les techniques de recherches de financement découlent cinq thèmes. Entre autres, on retient celui relatif aux techniques de rédaction de documents de demande fond, développé par l’ONG Autre terre qui a révélé aux participants, les astuces pour rédiger un document de demande de financement. Plaidoyer, réseautage et mobilisation des fonds, c’est le thème qui a connu le partage d’expériences des entreprises ESS participant à la formation.

Le troisième thème animé par Yam-Pukri a porté sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication comme moyen de recherche de fond. On peut noter également le thème sur l’environnement juridique des entreprises de l’ESS qui a suscité énormément de questions chez les participants.
« Cette session de formation nous est sincèrement bénéfique car étant une entreprise d’économie sociale et solidaire, ce n’est pas évident de pouvoir mobiliser les ressources à l’interne pour évoluer. Nous sommes souvent obligés de *courir à gauche et à droite* pour demander du soutien » avoue Kouénou Pascal l’un des bénéficiaires de la formation. Nous repartons avec le bagage nécessaire pour sortir sur le terrain et chercher le financement afin de mener à bien nos activités dans notre centre de formation agroécologique.

« Nous n’avions pas compris qu’il y avait des possibilités assez simples pour avoir le financement. Nous avions de grandes ambitions que nous n’avons pas pu réalisées parce qu’on ne savait pas à quelle porte il faut taper. Cette formation nous a effectivement permis de maîtriser les techniques de recherche de fond. Nous allons donc les mettre en pratique dans notre démarche de recherche de financement » a-t-il confié

C’est cette session de formation qui marque la fin de la phase deux du Projet d’Appui aux Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire en Afrique (PAEESSA) qui a une durée de trois ans.

Pélagie SANDWIDI
Yam Pukri

Annonces

PRESENTATION
FORMULAIRE D’INSCRIPTION
Université d’été en gestion de projets (...)

Présentation de L’université d’été
Formulaire d’inscription ________________________

Focus

L’association Nabonswendé existe depuis une quinzaine d’années dans le village (...)

L’association WEND RAAB de Toéghin (commune rurale de la province du (...)